Bouton_Accueil
Bouton_Concerts
Bouton_Nos liens
Bouton_Historique
Logo_MaE
Bouton_Contactez nous
Loco_MaE
Bouton_Partenaires
Solenn Gilles
facebook
Les Gitans font pleinement partie de la vie
provençale et marquent puissamment
l’imaginaire collectif de la région à travers leurs
musiques et leurs danses.

Le nom « gitan » est donné à l’ensemble de la
population tsigane. Or, il appartient à un seul
groupe, qui s’est installé dès le Moyen-Âge près
des Saintes Maries de la Mer.

Les gitans se définissent alors, comme
« catalans ou andalous ». Ce sont ceux-là même
qui ont donné à l'Espagne, le meilleur de l'Art
Flamenco mais aussi des danseurs célèbres… Et
ainsi, le cante Flamenco favorisa les échanges
musicaux avec les musiciens non gitans qu’ils
soient d’origine andalouse ou d’origine
provençale et trouva alors, naturellement, sa
place dans la tradition provençale, celle des
fêtes populaires et pastorales.
shape

Installée dès le Moyen-Age près des Saintes-Maries de la Mer en Camargue, la communauté gitane a longtemps nourri de son cante flamenco les fêtes calendales et pastorales de la tradition provençale.


En explorant ces riches répertoires populaires, les Chants Sacrés Gitans en Provence révèlent l’extraordinaire entrelacs ancestral des musiques et des voix andalouses, catalanes, gitanes et provençales, patiné par des siècles d’expression vivante.


Les Chants sacrés Gitans en Provence réunissent des chanteurs et musiciens autour d’une création forte et réjouissante.


Ils témoignent avec passion, la ferveur de leur héritage.


Les voix de Tchoune, Gil Aniorte-Paz, Jean-Luc Di Fraya ou Renat Sette apprivoisent les guitares flamencas de Frasco « Fraquito » Santiago, Manuel Gomez ou Antonio Negro.


Une visite sacrée et festive d’un patrimoine riche de ses identités à multiples facettes

e-mail : cilt.locronan@orange.fr